Blog de la Plateforme d'Intelligence territoriale wallonne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 27 septembre 2013

Quel avenir pour la ruralité en Grande Région?

Le Forum final du cycle de conférences centré sur le Développement rural en Grande Région aura lieu le vendredi 4 octobre 2013 à Libramont, dans le flambant neuf Libramont Exhibition and Congress. Cette journée de travail sera structurée en plusieurs interventions visant à aborder l'avenir de la Grande Région sous l'angle de la ruralité, de la mobilité, de l'emploi et de la gouvernance.

La participation est gratuite mais l'inscription nécessaire auprès de l'Institut de la Grande Région et à l'adresse courriel suivante: igr.arlon@province.luxembourg.be

lundi 9 septembre 2013

Les ateliers du territoire en Wallonie picarde

La Wallonie picarde a tenu ses ateliers du territoire. Ce sont pas moins de huit ateliers qui ont été organisés par l'asbl Wapi 2025, depuis le mois de mai 213, pour initier un travail d'actualisation du projet de territoire. Ce dernier, adopté en février 2008, avait fait l'objet d'un suivi et d'une évaluation permettant notamment de mettre en évidence une série d'acquis, mais aussi des nouveaux enjeux et des champs complémentaires à investir.

La réflexion, encadrée par l'Institut Destrée, s'est structurée autour des sept axes stratégiques du projet de territoire, l'axe économie - emploi ayant, pour sa part, fait l'objet de deux réunions au vu de l'importance de la matière. La presse locale a invité les habitants de Wallonie picarde à participer aux ateliers. Le bilan de ces ateliers sera bientôt disponible.

jeudi 7 juin 2012

EDORA expertisé

L’UMS RIATE met en ligne un rapport d’expertise du projet EDORA (ESPON). Le projet portant sur les enjeux de développement des espaces ruraux européens, Mme Nathalie Bertrand (IRSTEA) en propose une lecture contextualisée pour la France. http://www.ums-riate.fr/expertises/Expertise_EDORA_final.pdf

mardi 15 mai 2012

La candidature du Bassin minier Nord-Pas de Calais au patrimoine mondial de l'UNESCO, une initiative stimulante.

La candidature du Bassin minier à une inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, au titre de « Paysage culturel évolutif », sera examinée lors de la prochaine session du Comité du patrimoine mondial qui se tiendra du 24 juin au 6 juillet à Saint-Pétersbourg (Russie). Pour en savoir plus : www.bmu.fr

sac bmu

La CIPU, Cellule luxembourgeoise d'Information pour la Politique Urbaine

A visiter: http://www.cipu.lu/

mercredi 11 avril 2012

Agape, une newsletter à suivre

http://www.agape-ped.org/

mercredi 15 février 2012

France : Un nouveau né, le Parc naturel régional des Ardennes.

Reconnu officiellement le 21 décembre 2011, le Parc naturel régional des Ardennes concerne 91 communes du Nord-Ouest du département des Ardennes. Il couvre 116 000 hectares et contient deux réserves naturelles nationales, sept sites Natura 2000 et seize sites protégés. Le projet vise à valoriser et dynamiser le territoire, gérer à une échelle pertinente certaines problématiques locales (tourisme, paysages, nature, ressources en bois…), faciliter les rencontres entre les acteurs locaux, concentrer de nouveaux moyens financiers et techniques et être reconnu au niveau national. Un programme d'actions spécifiques est établi en vue de faire connaître ce territoire et de favoriser l'engagement des différents partenaires actuels et futurs.

logo pnr ardennes

jeudi 2 février 2012

ESPON : "Le changement climatique risque d'affecter la politique de cohésion".

La vulnérabilité au changement climatique semble aller à l'encontre de la cohésion territoriale. Un regard porté par ESPON indique que le changement climatique va amplifier le déséquilibre socio-économique entre les régions du coeur de l'Europe et ses parties sud et sud-est. Le fait est que les régions en difficulté économique sont souvent aussi les plus vulnérables. L'est de l'Europe est affecté (et continuera probablement de l'être) par de sévères modifications démographiques ( en particulier l'exode et le vieillissement), ce qui affecte la sensibilité de ces régions au changement climatique et leurs capacités d'adaptation. La différenciation des stratégies d'adaptation en fonction des territoires semble dès lors importante, spécifiquement pour les régions méditerranéennes et le sud-est de l'Europe. Les régions les plus vulnérables, selon ESPON, sont;Les régions côtières qui ont une grande concentration de population et une dépendance au tourisme d'été, les régions montagneuses qui ont une dépendance au tourisme d'hiver et d'été et les agglomérations avec une forte densité de population où les problèmes liés aux températures élevées peuvent devenir préoccupants. Par ailleurs, de nouvelles opportunités économiques sont susceptibles d'émerger pour les régions d'Europe via l'atténuation et l'adaptation au changement climatique. Plus d'attention devrait être accordée aux différents territoires de sorte à capitaliser leur potentiel d'adaptation. Il s'agit là d'un défi pour les autorités locales et régionales. (traduit de l'anglais depuis ce lien).

carte ESPON climate change

Source: http://www.espon.eu/main/Menu_Publications/Menu_MapsOfTheMonth/

En outre, notons la sortie de deux rapports ESPON: RISE - Identifying and Exchanging Best Practices in Developing Regional Integrated Strategies in Europe TPM - Territorial Performance Monitoring

jeudi 26 janvier 2012

Première contribution de Réseaulux à la révision du SDER en Wallonie

En octobre 2011 la Maison de l'Urbanisme Lorraine-Ardenne, Réseaulux et R.E.D. organisaient un colloque sur la question du rôle des territoires ruraux dans l'aménagement du territoire wallon au 21ème siècle. Les réflexions engrangées lors de cet évènement ont été rassemblées dans un document intitulé Première contribution de réseaulux à la révision du SDER en Wallonie. Ce document à pour but de nourrir les travaux en cours sur le SDER et propose trois axes principaux concernant la ruralité: le foncier, l'emploi et la mobilité. Il est téléchargeable sur le site de Réseaulux.

mardi 3 janvier 2012

Quels scénarios pour l'aménagement du territoire wallon à l'horizon 2040?

Lors du colloque de la CPDT au Palais des Congrès de Liège les 21 et 22 novembre, l'Institut Destrée a présenté le résultat d'un travail collectif mêlant les chercheurs de la CPDT, la DGO4, le Cabinet du Ministre Philippe Henry, quelques experts et l'équipe du pôle prospective de l'Institut Destrée. Cinq scénarios territoriaux exploratoires pour l'aménagement du territoire wallon à l'horizon 2040, qui forment l'une des étapes de la révision du SDER, ont été exposés.

Le document est disponible en ligne.